Calcul de l'INR : qu'est-ce qu'un taux normal ? Comment la mesurer ?

L'INR (International Normalized Ratio) est l'un des indicateurs de la coagulation sanguine. Cette mesure sert notamment à mesurer l'effet thérapeutique d'anticoagulants. Comment interpréter ses résultats ? Réponses de François Blanchecotte, Président du Syndicat des biologistes.

Définition : qu'est-ce que l'INR

L'INR (International Normalized Ratio) est un indicateur de la coagulation sanguine. Il se mesure en comparant le temps de coagulation du patient à celui d'un patient témoin "international". Ce marqueur permet de surveiller certains facteurs impliqués dans la coagulation sanguine. Généralement, il est prescrit pour suivre les patients traités par un anticoagulant : l'antivitamine K. Comme l'effet de cet anticoagulant est assez fluctuant, le dosage doit être réalisé régulièrement. Ainsi, en fonction du résultat le traitement pourra être adapté. L'INR permet de comparer le temps de prothrombine d'un patient au patient témoin. Ainsi, le chiffre obtenu restera identique en fonction du laboratoire.

Mesure de l'INR : taux normal, INR bas, INR haut ?

"Cela dépend de la situation clinique du patient, généralement la cible est entre 2 et 3 pour la très grande majorité des patients, sauf certains patients qui ont des valves cardiaques ou d'autres pathologies nécessitant des valeurs plus hautes entre 3,5 et 4,5 par exemple, le laboratoire de biologie médicale doit indiquer les cibles qu'il faut atteindre", détaille François Blanchecotte, Président du Syndicat des biologistes. Ce dernier conseille avant tout de bien connaître la cible indiquée par le médecin traitant ou le cardiologue.

INR normal

"Si vous êtes dans la cible, aucun problème : vous continuez de prendre la dose indiquée par votre médecin."

INR trop bas ou trop élevé

"Si vous vous écartez de la cible, deux cas, indique François Blanchecotte. Vous êtes entre 0 et 2, votre sang n'est pas assez fluide, vous devez prendre contact avec votre médecin pour corriger la dose et l'augmentez, si vous êtes au dessus de la cible votre risque hémorragique augmente de 50% à chaque fois que vous augmentez d'une unité exemple pour 4,0 vous êtes au dessus avec un risque augmenté de 50%, il faut la diminuer, là encore votre médecin doit la corriger", recommande François Blanchecotte.

Traitements : quid du Préviscan ?

Le dosage de l'INR n'est à refaire que 48h à 72h après le changement de dose, pas le lendemain. En effet, le médicament n'aura pas encore eu le temps d'agir. A l'image du Préviscan dont l'effet persiste après plusieurs jours d'arrêt. Le Préviscan est un anticoagulant oral appartenant à la famille des antivitamines K. Ce médicament empêche la formation des caillots. En fonction du résultat du dosage de l'INR, le médecin pourra adapté la posologie précise du médicament. Si l'INR est trop bas, l'action du médicament est certainement insuffisante. A l'inverse, si l'INR est trop élevé le patient présente certainement un surdosage.

Merci à François Blanchecotte, Président du Syndicat des biologistes.

Calcul de l'INR : qu'est-ce qu'un taux normal ? Comment la mesurer ?
Calcul de l'INR : qu'est-ce qu'un taux normal ? Comment la mesurer ?

Sommaire Définition INR Mesure INR • INR normal • INR trop bas ou trop élevé Traitements Définition : qu'est-ce que l'INR L'INR (International Normalized Ratio) est un indicateur de la coagulation sanguine. Il...